olivier peyon

scénariste

On le connaît entre autres pour le film documentaire Comment j'ai détesté les maths. Malgré des études d'économie il décide de se lancer à fond dans ce qu'il passionne, à savoir le septième art. Il débute en tant qu'assistant de production notamment sur les films d'Idrissa Ouedraogo, puis se perfectionne en étudiant au Centre National de la Cinématographie. À partir du milieu des années 90 il enchaîne les courts-métrages. Il faut attendre 2007 pour découvrir son premier long avec la comédie dramatique Les Petites Vacances où il fait tourner Bernadette Lafont et Claude Brasseur.
La profession reconnaît son travail : il est récompensé aux Trophées du premier scénario CNC en 2003, est reçoit le prix Gan du meilleur scénario au Festival des Scénaristes de La Ciotat. Dans le même temps, il est également investi dans un travail de traduction : pour le marché français, il traduit plus d'une bonne centaine de films anglophones, dont notamment ceux des frères Coen, Stephen Frears ou encore Danny Boyle. Les années 2010 l'amènent à retrouver la réalisation, mais Olivier Peyon se consacre désormais au genre documentaire (Élisabeth Badinter, à contre-courant et Michel Onfray, philosophe citoyen pour la collection Empreintes de France 5). Il y prend goût et en 2013, le cinéaste revient dans les salles obscures avec Comment j'ai détesté les maths. L'année suivante pour la sortie du dvd, il ajoute un « bonus » de luxe : En route pour la médaille Fields, un portrait du mathématicien Cédric Villani.

Ses dernières parutions

En toute conscience

Paru le  07.04.2021
En toute conscience
En toute conscience
Découvrez l'album
arrow
arrow