Jason LUTES : Scénariste, Dessinateur, Illustrateur
Jason LUTES

Scénariste, Dessinateur, Illustrateur

Biographie

Jason Lutes est un américain, né le 7 décembre 1967 dans le New Jersey, appartenant à cette nouvelle génération d'auteurs de bandes dessinées plus influencés par la littérature et le dessin de presse que par les comics de super héros. Après le lycée, il hésite longtemps entre des études de dessin ou de narration , attiré par les deux, il sent qu'il finira par trouver le moyen de les associer dans son métier, et la découverte de la revue de Art Spiegelman, Raw, est une révélation sur le potentiel d'un tel médium.

Ses premiers travaux en matière de BD sont réalisés alors qu'il termine un cycle d'études aux Beaux-Arts de Rhode Island, mais dans lequel la bande dessinée n'a pas sa place. Il publie alors, avec un groupe d'amis, plusieurs courtes histoires, toutes expérimentales, pour le plaisir de jouer avec cette forme de narration. Son premier comic book sort en 1992, un collectif dans lequel il écrit et dessine un des quatre récits. Un hebdomadaire de Seattle, The Stranger, lui confie une page dans laquelle débute Jar of Fools, sa première longue histoire. La bourse attribuée par le Xeric Foundation Grant lui permet d'en publier la première moitié en 1994, sous le nom de Penny Dreadfull Press, tout en continuant ses planches pour le quotidien. Pour vivre, il travaille chez Fantagraphics pendant un an puis pour une revue de Seattle, ou il réside actuellement, comme directeur artistique, pendant deux ans et demi.

Dès la fin de la prépublication de Jar of Fools, il décide de consacrer tout son temps à la bande dessinée. Son projet actuel : une BD de longue haleine, 600 pages, dont l'histoire se situe dans le Berlin de l'entre deux-guerres. La publication a débuté aux États-unis durant l'été 96. Sans formation concernant l'écriture d'un scénario de BD, il est fortement influencé par la littérature et le cinéma. Les auteurs de BD qu'il admire le plus sont ceux qui savent introduire dans le récit des moments de respiration, tel Chester Brown dans Yummy Fur. Il est aussi admiratif du talent d'Hergé et son trait épuré proche de l'abstraction. Comme lui, il affectionne un style de dessin fonctionnel qui sert à cadrer l'histoire et ne se substitue, ni au texte, ni à la narration. Reconnu par ses pairs, il a été nominé dans les différentes catégories des prestigieux Harvey Awards en 1996, pour Jar of Fools, qui vous est donné de lire en version française, dans une traduction de David Chauvel.