jour-ou-j-ai-rencontre-ben-laden-bandeau
content
content

Le jour où j’ai rencontré Ben Laden - Découvrez l’interview de Jérémie Dres

Paru le 24.08.2021
L'actu BD

L’oeuvre de Jérémie Dres mêle autofiction, chronique sociale et BD documentaire. Il est l’auteur de Si je t’oublie Alexandrie, Nous n’irons pas voir Auschwitz, Les Défis de l’intelligence artificielle et Dispersés dans Babylone. Nous avons demandé à Jérémie de nous parler de son nouveau et ambitieux projet : Le jour où j'ai rencontré Ben Laden.

Éditions Delcourt - Jérémie, le titre de ton nouveau roman graphique est à la fois accrocheur et mystérieux. Quel récit hors norme cache-t-il donc ?

Jérémie Dres - Le jour où j’ai rencontré Ben Laden, c’est l’histoire de deux jeunes Français originaires de Vénissieux, en banlieue lyonnaise, qui partent en Afghanistan à l’été 2001, soit deux mois avant les attentats du World Trade Center. Mourad et Nizar se retrouvent dans un camp d’entraînement d’Al Qaïda, où ils rencontrent… Ben Laden. Plus tard, ils se font capturer par l’armée américaine et sont détenus durant un an et demi à Guantanamo.

jour-ou-j-ai-rencontre-ben-laden-double-visuel-a

Comment as-tu découvert l’aventure incroyable vécue par Nizar et Mourad ? Et comment a germé en toi le désir de te lancer dans ce projet ?

En tant qu’auteur de BD, j’écoute énormément de podcasts en travaillant. C’est comme ça que je suis tombé sur leur témoignage dans l’émission « Les Pieds sur Terre » sur France Culture.

jour-ou-j-ai-rencontre-ben-laden-double-visuel-b

J’ai été fasciné par leur histoire ; notamment comment, à travers ce voyage, ils se retrouvent témoins privilégiés de bouleversements majeurs de l’Histoire. La force de leur aventure m’a donné envie d’en faire un roman graphique.

Ecouter le podcast

Comment s’est déroulée la prise de contact avec Mourad et Nizar ?

Retrouver la trace de Mourad n’a pas été difficile car il s’exprime souvent dans les médias, notamment à travers son engagement contre la radicalisation. Il s’est révélé rapidement enthousiaste. Lui-même avait conseillé Jérôme Tubiana lors de l’écriture de son Guantanamo Kid. Il avait très envie que son histoire soit traitée en bande dessinée et m’a mis en relation avec Nizar. Ce dernier, par contre, a tenté de tirer un trait sur son expérience passée. Il tient aujourd’hui une boucherie au pied des tours des Minguettes, un quartier de Vénissieux.

Cela n’a pourtant pas dû être évident de les rencontrer. Avais-tu des craintes ?

Je dois admettre qu’au départ, je ne me sentais pas très serein à l’idée d’aller les voir. Je n’avais jamais été en contact avec des personnes ayant un aussi lourd passif. La relation de confiance s’est tissée assez rapidement au fil des rencontres, en particulier avec Mourad, avec qui j’ai pu échanger au plus près des détails.

jour-ou-j-ai-rencontre-ben-laden-citation

Tu as pu également entrer en contact avec Ali Soufan, un ancien agent du FBI. Peux-tu nous donner des précisions sur son rôle avant le 11 septembre. A-t-il été simple de le décider à se confier ?

J’accompagne souvent l’écriture de mes livres du point de vue d’historiens afin de mettre le récit en perspective. Ils deviennent alors des personnages de l’histoire. Cette fois, j’ai tenté une approche un peu différente en faisant appel à un expert qui a lui même joué un rôle important dans la période concernée. En effet, Ali Soufan était agent spécial du FBI dans les années 2000.

Il enquêtait sur la nébuleuse Al Qaïda bien avant le 11 septembre et s’est retrouvé en charge de l’enquête sur l’attentat de l’USS Destroyer au large d’Aden, au Yémen, le 12 octobre 2000. Son enquête le mène sur la piste de plusieurs (futurs) terroristes du 11 septembre. Malheureusement, il ne parvient pas à les appréhender à temps à cause du manque de collaboration entre le FBI et la CIA. J’ai eu la surprise et la chance qu’il accepte de me livrer son expertise sur le projet. Prévu initialement en un volume, le projet se prolongera en 2022 dans un second tome de plus de 200 pages lui aussi.

jour-ou-j-ai-rencontre-ben-laden-double-visuel-a-2

jour-ou-j-ai-rencontre-ben-laden-double-visuel-b-2

Peux-tu nous révéler ce qui sera abordé dans ce second volet ?

Au départ, j’avais envisagé ce livre comme un récit complet. Au cours de l’écriture, j’ai réalisé que la matière était tellement abondante, notamment pour comprendre les raisons du départ de Nizar et Mourad, qu’il était préférable de scinder le livre en deux. La deuxième partie va traiter de leur captivité à Guantanamo et comment ils ont réussi par la suite à se reconstruire.

Le jour où j’ai rencontré Ben Laden

Nizar Sassi et Mourad Benchellali, deux jeunes de Vénissieux, partent durant l’été 2001 pour l’Afghanistan. Ils se retrouvent bientôt dans un camp d’entraînement d’Al Qaïda, qui sera visité par Oussama Ben Laden en personne. Mais les attentats du 11 septembre vont vite contrarier leurs plans…

Lire un extrait