INTERVIEW

Comment vous est venue cette idée de série/concept ?
Pourquoi les 7 merveilles ?


Au début je suis parti avec une seule histoire, cela que vous pourrez lire sur le Tome 2 de la série. Comme je suis assez mélomane, j’avais surtout envie d’ écrire un petit hommage au Nabucco, l’opéra du 1842 écrite par Giuseppe Verdi et tiré par le drame en 4 actes de Auguste Anicet-Bourgeois (déjà à l’époque se passaient des collaborations artistiques très intéressantes entre les Français et les Italiens…), un récit passionnant qui recompte d'une façon très épique l’ épisode de l’Esclavage du Peuple Juif à Babylone. Pour cette histoire, j’ai choisi surtout un décor particulier, les légendaires Jardins Suspendus de Babylone, qui après quelque lignes sont devenus le véritable protagoniste de l’ histoire ! Juste le temps de terminer le pitch de cette histoire et je me suis dit : pourquoi pas n’envisager autres six récits, chacun pour les autres six Merveilles du Monde ? Gosso modo, voilà comment le projet est commencé…


Comment avez-vous choisi les dessinateurs ?

Sont eux qui ont choisi de travailler sur ces histoires ! Et je n’exprimerai jamais assez de gratitude à leur égard pour ça. L’historique, l’histoire ancienne et classique, est un décor entre les plus compliqué, sans doute. Pas tout le monde peut arriver à la faire. Faut faire un boulot de recherche énorme… N’importe quel chose, de la forme d'une sandale à cela d'un chapiteau, il doit être recherchée, soignée, vraisemblable. Donc, on a cherché surtout des dessinateurs… très courageux. Outre que très bons, bien sûr ! A été long, mais enfin, on a trouvé.

Les 7 dessinateurs travaillent-ils tous de la même manière avec vous ?

Personnellement je fais toujours de mon mieux pour m’adapter aux dessinateurs avec lesquels j’ai le plaisir de travailler. C’est moi qui d’habitude je cherche de suivre leur méthodes. Et bien sûr, je fais de mon mieux pour exploiter leur points fort. Je fais juste un exemple, celui de Stefano Andreucci, l’auteur du Tome 1. Stefano est un dessinateur formidable qui surtout aime dessiner le corps humain. Ses anatomies sont tout simplement parfaites, vraies, vivantes. Donc, c’est normal que avec lui j’ai choisi de recompter surtout un histoire... phisique, où le corps humain (celui de pierre des statues de Phidias, celui des lutteurs sur l’arène…) est le vrai protagoniste.

Est-ce qu'il y aura certaines références aux autres merveilles (si elles sont déjà construites) dans les autres albums ?

Une ou deux fois oui... Mais c’est pas la règle. Au fait, et c’est assez bizarre, les Merveilles du Monde ont coexistés toutes les sept au même moment que pour une période très très brève : que 24 ans, environ entre le 250 et le 226 Av. J.-C. ! Par contre, pendant la série, il y a un autre leit motif, un fil rouge commun à ces œuvres impressionnantes… Et c’est-à-dire, que chacune a un histoire secrète, cache à son intérieur un secret important et énigmatique, que on laissera découvrir au lecteur...

Que pensez-vous des 7 "nouvelles" Merveilles du monde ? Est-ce que vous envisageriez un second cycle là-dessus ?

Je serai un menteur, si je disais que je n’ai jamais pensé à cette possibilité… Mais c’est encore tôt pour penser à une possible suite pour ce projet… Et puis, faut dire que les 7 Merveilles modernes, eh bien tout le monde peut les visiter encore aujourd’hui. Pendant que, avec ce projet, on propose aussi aux lecteurs un petit voyage imaginaire dans un univers qui maintenant, sauf que pour un cas, celui de la Pyramide de Khéops, est totalement disparu…

( Retour )