Isabelle RABAROT

Précédent
Suivant

Coloriste

Biographie

Aprés une fac d'arts plastiques à Rennes, Isabelle se destinait à l'enseignement lorsqu'elle rencontre Michel Plessix et décide alors de se lancer dans la couleur. Leur première collaboration sera pour le journal Mikado où paraissent en 1986 les aventures d'Ed et Benjamin, reprises ensuite en album aux Éditions Milan. Puis, tout naturellement, le trio Rabarot-Plessix-Dieter se reforme pour la série Julien Boisvert où Isabelle promène sa palette au gré des pays visités par le héros: l'Afrique, l'ile de Guernesey, le Mexique et les U.S.A. Ces voyages imaginaires lui permettent de mettre en oeuvre un talent et une sensilité rares, tout au service de l'histoire. En 1989, la rencontre avec Olivier Vatine va marquer un tournant dans sa carrière (et dans sa vie privée puisqu'ils ont à présent deux enfants). Elle reprend alors les couleurs d'Aquablue, réalise celles d'Adios Palomita et rencontre des auteurs tels Dave Stevens ou Geof Darrow pour qui elle travaille régulièrement. Elle poursuit depuis de nombreuses collaborations, tout en privilégiant sa vie de famille.