Scénariste, Dessinateur, Coloriste, Illustrateur

Biographie

DAVID B est né à Nîmes en 1959. Il réside en Italie.
David Beauchard se forme à l’école des Arts appliqués Duperré à Paris. Sa technique du noir et blanc sera influencée par celle de son enseignant, George Pichard, ainsi que par ses auteurs favoris (Tardi, Pratt, Munoz). Ses premiers essais de bandes dessinées s’accomplissent comme scénariste d’Olivier Legan (Pas de samba pour capitaine Tonnerre, Glénat, 1985). Parallèlement, il glisse de petites collaborations dans l’éphémère revue Chic, ainsi que Zèbre, une brève série en cinq épisodes dans À Suivre.
En 1989, on le retrouve régulièrement dans la revue Tintin Reporter où il livre maintes illustrations et récits complets didactiques (Les premiers escaliers mécaniques, Le P’tit Lu : un biscuit moderne, Géronimo, Duel pour le Pôle Nord, L’invention de l’aérosol, etc.)
À L’Association, il livre ses recherches graphiques dans sa revue Lapin et les collections de formats insolites lancées par cette coopérative d’auteurs parisiens. Le mouvement fait tache d’huile et il trouve un terrain favorable chez les éditeurs indépendants. Sa bibliographie s’étoffe rapidement : Les Leçons du nourrisson savant (Le Seuil, 1990) suivi par Le Nourrisson savant et ses parents, La Bombe familiale (L’Association, 1991), Le Cheval blême (L’Association 1992), ouvrage dans lequel il commence à transposer en images ses cauchemars personnels, Le Cercueil de course (L’Association, 1993), Le Nain jaune (cinq fascicules trimestriels) ou encore l’Ascension du Haut mal (L’Association, 1996). Il fait un passage chez Dupuis (Le Capitaine écarlate) et Dargaud (Urani, Les Ogres, La Révolte d’Hop Frog, Les Chercheurs de trésor). Depuis une dizaine d’années, David B publie la plupart de ses travaux chez Futuropolis (Les Meilleurs Ennemis, Par les chemins noirs...).